" c'est en Poète et en Peintre qu'il faut composer des paysages. "

L’emplacement d’un défibrillateur, un critère déterminant dans son utilisation

Je ne sais pas si j’ai déjà abordé le sujet sur mon blog, mais lors des dernières élections municipales, j’ai été élu conseiller. Un rôle qui me tenait à cœur et que je suis ravi d’exercer. D’ailleurs je m’engage pleinement en assistant à tous les conseils et réunions et en proposant des idées et des événements pour dynamiser la vie de la commune. Et en ce moment, je travaille avec d’autres élus sur un projet important : l’installation d’un défibrillateur. Nous venons de commander le matériel chez ce fournisseur, et désormais, nous devons choisir l’emplacement idéal. Mais c’est moins facile qu’il n’y paraît !

Le rendre accessible à tous et bien indiquer où il se trouve

En effet, on ne peut pas mettre un défibrillateur n’importe où. Ce dispositif médical permet de sauver la vie en cas d’arrêt cardiaque, dès lors il doit être aisément accessible. Par exemple, il vaut mieux l’installer à l’extérieur d’un bâtiment plutôt qu’à l’intérieur. Ainsi il pourra être utilisé à tout moment, de jour comme de nuit, sans avoir besoin de pénétrer dans le bâtiment ce qui serait impossible lors des fermetures. De même, il faut l’indiquer à la population à l’aide de signalétique. En effet, si une commune possède un DAE mais que personne ne sait où il se trouve, cela ne servira à rien. Il est aussi important de choisir un emplacement stratégique, dans un lieu où il y a du passage, qui est fréquenté par les habitants.

Tenir compte des températures négatives et fortes chaleurs

En me renseignant sur cet appareil, j’ai également appris qu’il fallait faire attention aux températures. Je vous explique. Il ne faut pas le mettre en plein soleil par exemple, car le gel des électrodes peut fondre s’il fait plus de 40°C. Il convient aussi de penser aux températures négatives puisque si le défibrillateur ne craint pas le froid, ce n’est pas le cas des électrodes. A l’inverse des fortes chaleurs, quand il fait très froid, le gel va durcir et elles ne pourront pas être utilisées. Si jamais le DAE se trouve dans un lieu où les températures peuvent être négatives, un boîtier chauffant peut être ajouté par-dessus.
A l’aide de toutes ces informations, nous allons pouvoir déterminer où le mettre dans la commune. Ainsi, quand nous le recevrons, nous pourrons le poser directement.

Laisser une réponse

*

Navigation

Qui est Manu ?

Emmanuel Merle, le conquérant du monde informatique, qui va vous dévoiler les meilleures actualités ;)

Archives